2 heures, Chablais Suisse, Dès 5 ans, Fauteuil roulant, Loisirs couverts, Quand il pleut, Suisse, Vaud, Visites & loisirs, Visites Ludiques

Aquatis – Lausanne (Suisse)

Inauguré en octobre 2017, Aquatis est un vaste (3500 m2) aquarium-vivarium consacré aux milieux d’eau douce de la planète. Il traite du sujet de manière très complète à travers 46 aquariums et 20 écosystèmes sélectionnés sur les cinq continents. Porteur d’un message fort en faveur de la préservation de l’eau, Aquatis est engagé dans des programmes de sauvegarde d’espèces animales et végétales menacées. Il s’est d’ailleurs donné pour mission, par la mise en place d’ateliers scolaires ou de groupe, de partager cette culture environnementale.

Mais qu’en est-il de notre expérience de visiteurs d’un jour avec enfant ?

  • Thème : aquarium-vivarium – milieux d’eau douce
  • Ouverture : tous les jours, toute l’année
  • Site : www.aquatis.ch

IMG_20180603_163425

INFOS PRATIQUES

  • Adresse : route de Berne 144 – 1010 Lausanne (Suisse)
  • Contact : (++41) 21 654 23 23
  • Budget : (gratuit jusqu’à 5 ans) – Chf. 19.– / Chf. 29.– + tarif famille
  • Parking : vaste parking souterrain (P+R Vennes), situé sous l’Aquatis. Pensez à faire valider votre ticket en caisse Aquatis pour bénéficier du tarif réduit à Chf. 1.– les 45 minutes.
  • Tenue : préférez un pantalon (pas indispensable car il y a aussi possibilité de passer sur le côté mais nombreux miroirs au sol)
  • Temps de visite : environ 2 heures
  • A noter : des casiers sécurisés sont à disposition pour le dépôt des sacs à dos ainsi qu’un garage à poussettes.
  • Acces HandicapéRestaurantNurserieBoutiqueChien interdit

DSC01699

ACCES

Par l’autoroute A9 (moyennant que vous soyez doté de la vignette annuelle suisse – Chf. 40.–), sortie Lausanne-Vennes.

Par le métro M2 depuis la gare de Lausanne, direction Croisettes – arrêt Vennes (10 minutes de trajet).

LA VISITE

En résumé, la visite chemine sur deux niveaux en commençant par le continent Européen avec, plus proche de nous, les zones d’intérêts au fil du Rhône dont le lac Léman constitue la porte d’entrée.

L’odyssée se dirige ensuite vers l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, après un passage fort remarqué vers la zone « évolution » (en raison de la présence d’un gigantesque spinosaure animé !) pour se terminer par un bain de chaleur et d’humidité en forêt Amazonienne.

DSC01703

Chacun des univers présentés se déploie autour de la faune aquatique, les reptiles et amphibiens mais aussi et surtout autour des origines et particularités de l’eau douce qui les abrite. On nous parle de la fragilité de ces écosystèmes ainsi que des évènements géologiques majeurs qui ont marqué leurs formations et l’impact de l’homme sur leurs transformations.

En pratique, les contenus et informations déclinés dans l’Aquatis utilisent tous un support numérique. Des écrans tactiles permettent de visualiser la fiche détaillée de chaque poisson ou animal observé et ce, pour chaque aquarium et vivarium. Plusieurs projections interactives interpellent et renseignent quant à elle le visiteur dans une approche de sensibilisation à l’eau douce de la planète : elles abordent les questions de biodiversité, de grands équilibres, de menaces et d’interactions entre l’homme et la nature.

Pour chaque scénographie, l’angle choisi est intéressant et donne un éclairage sur de récentes et surprenantes découvertes, comme le crocodile du désert (qui partage son vivarium avec les adorables mangoustes naines) ou encore cet étrange Axolotl qui a capacité à régénérer toutes les parties de son corps (y compris sa moelle épinière) et qui de fait intéresse de près la médecine régénératrice.

Du côté des enfants, une dimension ludique est amenée par les jeux de miroir au sol reflétant un thème maquetté au plafond. Des marchepieds et différentes hauteurs de lunettes d’observations ont été aménagés pour qu’ils puissent avoir facilement accès aux aquariums. En revanche, le mode de transmission tout écran, dessert leur intérêt pour le contenu plus qu’il n’éveille leur curiosité.

DSC01692

J’ai le sentiment que les plus petits resteront sur une visite uniquement visuelle et plutôt superficielle. Quant à la tranche d’âge supérieure (8-12 ans), en mesure de bien comprendre, on manque d’un support plus stimulant pour capter leur attention ; d’autant que l‘audition des projections est passablement perturbée par le bruit ambiant et finit par les lasser. On peine à la concentration, même en tant qu’adulte.

Dans le cadre de visites en autonomie, je préfère, pour ma part, l’audioguide qui aurait permis l’enregistrement d’un discours ciblé et adapté au jeune public. Dommage également que les ateliers destinés aux enfants ne soient pas disponibles en dehors des anniversaires ou sorties scolaires. L’expérimentation et la rencontre avec des scientifiques ou animateurs d’Aquatis, seraient, je pense, plus intelligible pour eux.

NOTRE AVIS

Une visite digne d’intérêt, riche d’enseignements et de sens. Une nouveauté que de pouvoir découvrir sur une zone aussi vaste les populations de poissons d’eau douce, parés, il est vrai, de moins de couleurs que ceux des mers et océans (quand même présents dans deux des aquariums) mais qui nous livrent ici d’autres attraits.

Un découverte toutefois un peu desservie par la multiplication des supports numériques et des difficultés d’audition en certains endroits. De nouveaux axes de réflexions pourraient être menés sur la façon d’intéresser les plus jeunes dans le cadre d’un visite en famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.