Histoires du lion

Chapitre 1 – Quand tout a commencé…

Amédine et Yôde sont deux enfants du pays, deux petits chablaisiens âgés de 10 et 8 ans. On ne sait pas très bien si le prénom d’Amédine vient de celui de son arrière-grand-mère Amandine ou du pape Amédée VIII dont on parle tant dans la région. Il faut dire qu’Amédine a la chance de vivre au bord du lac Léman, juste à côté de Ripaille alors….ses parents ont dû y puiser une bonne source d’inspiration au moment de lui choisir un
prénom.

Quant à Yôde, pas de doute, un vrai petit montagnard ! Dans notre patois local, Yôde en réalité signifie « Claude » mais tout le monde l’appelle Yôde car fidèle à ses origines, il connaît déjà la montagne comme sa poche. C’est son jardin à lui ; dès qu’il a un moment de libre, il file dans les alpages et grimpe tant qu’il peut. A 8 ans, il a déjà gravi la Dent d’Oche plusieurs fois et par toutes les faces ! C’est vous dire s’il a de bons mollets. Il habite un
ravissant chalet, digne d’une carte postale, non loin du tout aussi ravissant village de Bernex.

Amédine et Yôde fréquentent la même école à Evian-les-Bains. Depuis tout-petits, ce sont de bons amis. Ils partagent un même enthousiasme et un appétit insatiable pour cette formidable
nature qui les entoure. Ils ont envie d’atteindre chaque sommet (surtout Yôde), de visiter chaque lac, de connaître le nom de toutes les fleurs alpestres, de s’essayer à tous les activités
aquatiques et nautiques (surtout Amédine), d’observer les
insaisissables marmottes, bouquetins, aigles et écureuils et chaque fois que l’occasion se présente…. de manger ensemble un bon morceau d’Abondance ! Bref, ils ont envie de vivre le
Chablais !

C’est comme ça qu’ils ont rencontré le Lion, le célèbre Lion du Chablais dont je vous faisais la présentation dans notre premier « Carnet ». Des enfants, tellement passionnés par ce qui lui est le plus cher ! Il était impatient de faire leur connaissance. Depuis, Amédine et Yôde se retrouvent souvent avec le Lion. Ils ne savent jamais ni où, ni quand. Il apparaît comme ça, comme par magie… alors ils en profitent pour lui poser un tas de questions.

D’ailleurs, en ce premier jour de l’été, jouissant de leur après-midi libre en vertu de la préparation de la fête de l’école, les enfants l’aperçoivent, chemin faisant, vers le lac de la Case. Ils
l’interpellent et le rejoignent à toutes jambes :

« Hé… attends nous ! » crie Yôde

« Tu nous avais promis… ! » intervient Amédine

Bien que toujours heureux de les voir, le Lion s’interroge à
propos de la promesse en question. Mais Amédine ne lui laisse pas le temps de se perdre en réflexions :

« Tu nous avais promis de nous raconter d’où tu viens ! »
dit-elle

« Et comment tu es devenu le Lion du Chablais..? et comment tu sais tant de choses sur son histoire ? » ajoute Yôde (encore plus excité qu’Amédine à l’idée de recevoir les
révélations du Lion).

Alors, de bonne grâce, le Lion prend place sur un rocher plat qui borde le chemin et invite les enfants à s’asseoir près de lui.

« Avez-vous emporté quelque chose à manger ? » leur dit-il

« Car c’est une longue histoire… »

Et du bout de la patte, il désigne sur la vieille carte parcheminée du Chablais qu’il emporte toujours avec lui, les montagnes des Mémises.

« Voyez-vous les enfants, c’est ici que tout a commencé, en l’an 563 ! »


Découvrez aussi le carnet du lion pour faire le plein d’activités en famille
Pour suivre l’actualité du Lion sur Facebook : « Le Lion du Chablais »


 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.